Pas de pont thermique-Les cloisons et portes

Eviter les ponts thermiques est notre obsession:

Après avoir recouvert les lisses verticales par de la sous couche parquet et enfoncé les plaques d’extrudé entre les lisses il ne nous reste plus qu’à enfermer les lisses horizontales

(voir la photo nommée « après » de la page précédente),

 pour cela et grâce aux recherches nous avons trouvé une solution… 

La mousse polyuréthane en bombe est très bien pour cela mais voilà : 

  1. Elle gonfle très vite et prend beaucoup de place (économie…très moyen)
  2. bouteille à tenir que dans un sens (galère pour toute hauteur)
  3. Pour les lisses du plafond, très très galère, car elle fini par tomber par manque d’accroche
  4. La bouteille entamée est à jeter, cela ne se conserve pas
  5. Enfin, le travail est grossier

Comment faire car cela reste un super isolant qui nous éviterait ces fameux ponts thermiques !!Un navigateur passant par là nous apporte la solution :

le pistolet à mousse polyuréthane !:pistoppu.jpg 

  1. Visser la bombe au dessus
  2. Un fin filet de mousse sort
  3. Permet un travail très minutieux
  4. S’accroche très bien sur les plafonds
  5. Bouteille et  pistolet réutilisable donc grosse économie !!

 

Enfin nous pouvons travailler proprement!!        Rire

 

ppu.jpg           dsc00890.jpg          dsc00889.jpg

 

La pose des cloisons

 En contreplaqué tout okoumé de 15mm, elles sont vissées aux lisses (recouvertes de cette fameuse sous couche parquet: donc aucun contact cloison- lisse). Les chants des cloisons sont imbibés au produit fongicide. 

 Le projet est de les peindre (peinture sous couche et couche spécial bois marine) coté extérieur et mise en place de pvc à l’intérieur de la salle de bain, pour les plafonds, pvc aussi. 

Enfin, les cloisons reposent sur les madriers en bois MASSA, afin de permettre d’y accueillir de part et d’autre de la cloison et sur ces mêmes madriers, les planchers (ainsi, les planchers sont démontables à notre guise). 

 

cloisons2.jpg       cloisons1.jpg

Les portes

Les ouvertures dans ces cloisons sont de dimensions : 1m80 sur 0,50m de large, nous utilisons les chutes comme porte.  La technique (donnée par le menuisier du Centre Commando de givet) est

  1. d’avoir un gabarit (CP de 5mm)
  2. de le  poser sur la cloison
  3. Tracer un premier trait au stylo bic (le trait ne s’épaissit pas) sur la cloison
  4. prendre 2 petites rondelles (pour les vis de 50)
  5. Les mettre au bout du stylo et faire le deuxième trait contre le gabarit et sur la cloison
  6. Ainsi nous avons 2 traits espacés de 5mm (rondelles) sur la cloison qui représentent l’ouverture
  7. Le trait de scie se trouvant au milieu de ces 5mm 

Pour parfaire le tout, un coup de ponceuse à bande jusqu’au trait coté porte et coté ouverture : Le tour est joué, le résultat est parfait !!

 

porte2.jpg



Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire